On ne badine pas avec l’amour

On ne badine pas avec l’amour est un hymne à l’amour et son titre se comprend au premier degré : l’amour est à prendre au sérieux, l’amour est une question centrale de l’existence humaine, l’amour a de lourdes conséquences sur nos personnalités, sur nos actes, sur notre santé, sur notre vie.
C’est une parole que nous tenons à porter au Théâtre du Roi de Coeur : notre époque impose de vivre dans le souci de l’efficacité et du pragmatisme - on a pu voir des publicités pour sites de rencontre avec le slogan suivant : « l’amour sans risque » (sic). Dans une atmosphère de crise, de crainte de chômage et de remise en question des valeurs tous azimuts, trouver un sens à sa vie devient un défi qui s’impose à la jeunesse. L’autre défi en ce début de XXIe siècle est celui des nouvelles technologies, smartphones et réseau sociaux à l’appui. On peut compter des centaines d’amis Facebook…mais peut-on vraiment compter sur eux ? La jeunesse évolue à cheval entre virtuel et réel pendant que ses désirs et ses destins font semblant de se jouer dans des prétendues « télé-réalités » qui n’ont de réel que le nom.
On ne badine pas avec l’amour dit aux jeunes et à leur famille : ce qui fait votre valeur, votre personnalité, ce n’est pas que votre travail, votre niveau d’études ou vos données chiffrées: c’est votre vie sentimentale et vos pensées, c’est votre coeur et votre libre arbitre.

Distribution
Mise en scène : Clara Schartzenberg
avec : Félix Beaupérin, Maud Bouchat, Chloé de Broca, Martin Jaspar

http://www.theatreduroidecoeur.fr/

Durée : 1h20

Public : Tout public

Eléments financiers
Coût de cession TTC : 2 000 (transports compris) / 2500 (avec ateliers scolaires)
(l’hébergement et restauration, droits d’auteurs sont à la charge de l’organisateur)

Eléments techniques
Aucune technique n’est nécessaire. La Cie travaille ou en plein air à la lumière du jour, ou en salle avec les plafonniers plein feu. La lumière est crue et renvoie à la réalité des enjeux du spectacle. Les acteurs portent l’histoire sans artifice.
La structure accueillante doit donc mettre à disposition :  des chaises /  des praticables pour permettre un dernier rang de chaises / éventuellement des draps et coussins pour le confort des rangs assis
Jauge : 120
Espace scénique : la mise en place de l’espace scénique est menée par la troupe.

Mathieu JACOBS
Chargé de mission Spectacle vivant
Service projets artistiques
Pôle action territoriale
et accompagnement des publics
05 53 06 40 37 / 06 75 64 60 20