La Narration Territoriale

Ces médiations ne nécessitent en général qu’un ordinateur et un vidéoprojecteur. Elles sont pensées pour des collégiens, lycéens, plus largement pour les associations du territoire. Elles peuvent se dérouler en salle de classe comme au comptoir d’un bar associatif ou bien d’un pub. Certaines de ses médiations « allégées » peuvent se dérouler sur un site départemental, et/ou lors d’une randonnée.

Parcours 1  : LECTURE DE TERRITOIRE

Aujourd’hui, pour un non occitanophone, le territoire du Périgord est devenu illisible. Pourtant, chaque lieu, site, animal, légende « veut » dire quelque chose. Ce parcours vise à donner une prise de conscience du territoire en lui redonnant la parole.
Le public visé est très large : associations, partenaires culturels, lieux d’enseignement, ….

1ère intervention : le passé, l’histoire de ce territoire, ces particularités
Cette première médiation aborde l’histoire du royaume d’Aquitaine qui devint duché puis comté du Périgord. Le mouvement des Troubadours est expliqué, avec son origine, son apogée et son déclin. Les termes et notions de Fin amor et Paratge sont remis dans leur contexte. Enfin, le mouvement des jacqueries et révoltes populaires est aussi évoqué.
Durée : 2h.

2ème intervention : le présent, « Mémoria de doman », une collecte de la mémoire occitane.
Ce temps explique pourquoi le Département a fait une commande de collecte de la mémoire occitane en Périgord, Mémoire de demain, et relate les modalités de sa mise en œuvre. L’idée est de révéler la différence entre la théorie et la pratique quand l’humain entre en jeu dans une enquête. Le contenu de cette collecte, à travers les rites calendaires, l’imaginaire et les légendes du Périgord, est également abordé.
Durée 2h.

3ème  intervention : aujourd’hui et demain, narration territoriale, storytelling, récit de territoire, pourquoi faire ?
Cette troisième intervention traite de l‘imaginaire, en abordant des exemples Bretons, Basques, Etats-Uniens (de Roland, à Arthur jusqu’à Luke Skywalker), et surtout de la manière dont sont exploitées aujourd’hui ces légendes à travers des applications culturelles, touristiques, culinaires, économiques…
Durée : 2h.

Parcours 2 : PARCOURS MEDIEVAL

Au Temps des chevaliers (deux heures) : Cette médiation aborde l’histoire des chevaliers pendant la période médiévale, du jeune écuyer jusqu’à la cérémonie de l’adoubement, à travers la présentation de deux chansons présentant des chevaliers mythiques, « la chanson de Roland » sur la vie et la mort du fameux Roland à Roncevaux, et la « chanson d’Antioche » racontant les exploits d’un jeune chevalier Périgourdin, Gouffier de Lastours, seigneur de Hautefort, et sa rencontre avec un lion.

Au Temps des croisades (deux heures) : Cette médiation traite des chevaliers partis à la première croisade, pour une prise de conscience de l’équilibre politique de l’époque qui a donné naissance au mouvement des troubadours, ainsi qu’au concept de croisade et de jihad.

Au Temps des troubadours (deux heures) : Médiation sur l’histoire des troubadours du Périgord, de la Fin amor au Paratge. Explication de l’invention du concept de l’égalité de la femme puis de « l’autre » quelles ques soient ses idées politiques et religieuses.

PARCOURS 3  : TOURS ET DETOURS EN PERIGORD

1908, Un jeune cycliste gallois en Périgord : Thomas Edward Lawrence, futur Lawrence D’Arabie (deux heures). Comment devient-on une légende ? Cette médiation revient en détail sur le périple de ce jeune cycliste à travers le périgord et le limousin, sur ses passions qui expliquent son futur parcours.

Contes et légendes du Périgord : La collecte comme une prise de conscience d’un imaginaire différent, (deux heures). La collecte de la Mémoire Occitane en Périgord a révélé un imaginaire riche, basé sur des légendes et des animaux fantastiques méconnus. Cette médiation propose une présentation de ce monde à part, basé sur des anecdotes et des comparaisons avec d’autres légendes mondiales.

L’Occitan pour les Trules : (une heure) Un Objet de Médiation Non Identifié un véritable « OMNI », questionnaire jeu de prise de conscience de son degré d’Occitanité. A placer plutôt à la fin d’un parcours de médiation. Cette médiation propose de « re »découvrir, par le prisme de l’humour, la forte influence occitane toujours présente de nos jours, à travers les mots, les accents, le comportement, sur les habitants du Périgord.

Conférences assurées par Jean-François Gareyte, médiateur à l'Agence culturelle départementale
Contact : 05 53 06 60 54 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.