Extrait de la série "Je suis morte à Auschwitz et personne ne le voit", 2015, 100 x 150 cm Extrait de la série "Je suis morte à Auschwitz et personne ne le voit", 2015, 100 x 150 cm Frédérique Bretin

Frédérique Bretin

Le travail de Frédérique Bretin s’inscrit dans une démarche minimaliste ; à travers une recherche sur la perception des objets, des formes et leur rapport à l’espace, elle questionne la photographie et explore les limites de la visibilité.
Tels qu’elle les envisage dans sa recherche photographique, les lieux sont pour Frédérique Bretin des réservoirs faits de strates ; elle les conçoit composés d’une surface, d’un décor et d’une profondeur. Puis il y a le vide, qui suggère autant le manque, l’absence, le hors-champ, qu’un espace de projections mentales à investir. Depuis 2011, sa démarche l’a conduite à réaliser plusieurs séries représentant des lieux observés à travers une même période historique, celle de la seconde Guerre Mondiale et ayant pour sujet la manière dont les espaces agissent sur notre regard et activent notre pensée. Davantage qu’un travail sur la mémoire, ces derniers travaux proposent une réflexion sur le vide, comme élément substantiel, réceptacle de nos projections et support de l’invisible ; et nous invitent, avec une distanciation recherchée, à penser les rapports de l’Histoire avec les lieux, au présent.
« […] Les lieux sont un réservoir de significations. Ils sont le théâtre de l'action humaine, le terrain où se joue les évènements des histoires collectives et individuelles, chaque événement se produit, s'inscrit, puis finit par s'enfouir dans un coin d’espace. »

Frédérique Bretin
Née en 1962. Vit à Calviac-en-Périgord.
06 76 82 45 81 | Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.frederiquebretin.com

Contact Agence culturelle départementale
Violaine Marolleau : 05 53 06 40 04 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Mathilde Beytout : 05 53 06 60 51 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.